C’est l’actu people de la semaine. Et le principal concerné n’est personne d’autre que l’ancien Premier ministre du Sénégal sous l’ère Macky SALL, comprenez Abdoul Mbaye. Le célébrissime banquier est rattrapé par une vieille histoire qui concerne sa vie privée. Cette histoire peut sembler complexe mais il n’en est rien. AWA Webzine vous relate les faits.

Les faits remontent à 1994, année au cours de laquelle, Abdoul Mbaye, qui avait épousé Aminata Diack depuis 1982 en optant pour la monogamie et la communauté des biens, décide de changer le régime juridique de son mariage. Ce qui est formellement interdit par la loi, précisément le Code de la Famille. Mais, cet état de fait ne freine pas le fils de feu Kéba Mbaye, qui décide avec l’aide du Président du Tribunal départemental de Dakar de l’époque, Abdoulaye Ba, de se faire faire une ordonnance rectificative, forcément frauduleuse.

Elle est délivrée sous le numéro N°685, le 26 mai 1994, et porte les signatures du haut magistrat et du Greffier en Chef, Me Hyacinthe Gomis. Le jour même, Adama Thiam, Chef du Centre d’état-civil secondaire de l’hôpital Principal de Dakar, est appelé par le Président du Tribunal départemental de Dakar pour aller raturer le certificat de mariage en y portant la mention suivante : « Jugement ordonnance rectificatif N°685 du 26/05/1994 – Tribunal départemental de Dakar. Le régime communauté des biens est désormais supprimé et remplacé par la séparation des biens. Quatre ans plus tard, Abdoul Mbaye prendra une deuxième épouse, Bilo Wane, commettant ainsi en connaissance de cause le délit de bigamie.

Ce qui a fait le clou de cette histoire c’est qu’une procédure de divorce a été entamée avec la première épouse. Ainsi, une plainte pour faux, usage de faux et bigame est déposée contre lui et ses complices.

L’enquête suit son cours et risque de révéler d’autres détails croustillants.