Le cancer du col de l’utérus est le deuxième cancer qui touche le plus les femmes, après le cancer du sein. Le cancer du col de l’utérus est une maladie évitable mais pourtant, il constitue la cause de cancer la plus fréquente en Afrique, où il représente 22 % de tous les cancers féminins.

Le cancer du col de l’utérus s’observe généralement chez les femmes âgées entre 45 et 60 ans. Il s’agit d’une maladie qui se développe sur la muqueuse du col de l’utérus (c’est le tissu qui le recouvre).
Il se développe progressivement à partir de lésions dites précancéreuses, deux à dix ans, et c’est sur cette longue phase que repose la prévention par les dépistages fréquents qui permettent de déceler et de traiter précocement les lésions suspectes.
En Afrique, 34 femmes sur 100 000 sont diagnostiquées d’un cancer du col de l’utérus, et 23 femmes sur 100 000 en meurent chaque année.

Comment attrape-t-on le cancer du col de l’utérus ?

L’infection par un virus, le papillomavirus humain (HPV), est considérée comme la première cause du cancer du col de l’utérus. C’est un virus qui se transmet par voie sexuelle. Très fréquente chez la femme mais la plupart du temps, le virus est éliminé naturellement par l’organisme. Cependant, sous l’influence d’autres facteurs comme la précocité des rapports sexuels ou le tabagisme, l’infection persiste jusqu’à atteindre un stade précancéreux.

Quels symptômes montrent qu’on a le cancer du col de l’utérus ?

Les symptômes sont les suivants :
Saignements vaginaux après les relations sexuelles, entre les menstruations ou après la ménopause.
Menstruations plus abondantes ou plus longues.
Écoulements vaginaux nauséabonds
Douleur durant les relations sexuelles
Douleur au bassin ou au bas du dos

Ce sont aussi des symptômes qu’on reconnaît à d’autres maladies les plus bénignes comme l’infection vaginale d’où l’importance de se faire régulièrement un frottis cervico-vaginal.

Est-il possible de guérir du cancer du col de l’utérus ?

Le traitement et la guérison est possible en cas de détection et de prise en charge précoces. Dans le cas contraire, le cancer du col de l’utérus à un stade avancé est difficile à guérir complètement et impliquent des traitements coûteux.
Le mode de traitement à adapter résulte des caractéristiques propres au cancer dont vous êtes atteinte. Les types de traitement sont :

  • la chirurgie,
  • la radiothérapie
  • la chimiothérapie