Étape finale et parfois la plus importante de la recherche d’emploi, L’entretien d’embauche est le fruit d’une bonne impression du CV. Dans ce sens l’acquisition du poste ne dépendra plus que de l’effet produit lors de l’entretien d’où toute son importance.

Il faut noter que la phase de l’entretien d’embauche se structure en 3 principaux volets successifs : d’abord il ya la phase de prise de contact et de, ensuite la phase d’entretien proprement dit et enfin la phase de finalisation

Phase de contactPhase d’entretienPhase de finalisation
Elle correspond à la phase de présentation du candidat lui-même et de l’entreprise Il s’agit d’un entretien sur les exigences du poste et les besoins de l’entreprise C’est la phase de négociation du salaire et concrétise l’obtention du poste par le candidat.

Un entretien réussi nécessite d’être bien préparé


Vous devez le préparer aussi bien matériellement que psychologiquement. Ainsi, cette réussite dépend entre autres d’un certain nombre de règles d’usage est à respecter.
- d’abord et avant tout se détendre et se relaxer avant l’entretien ;
- s’informer en détail sur l’entreprise et les interlocuteurs internes de même que sur le poste et ses exigences.
- avoir tous les documents nécessaires en main (CV, LM, Lettres de Références, Originaux des Diplômes, Certificats et autres Attestations de Travail)
- soigner la Tenue Vestimentaire même si l’habit ne fait pas le moine
- Penser à être courtois et ouvert sans être trop poli ni " coincé "
- Etre dynamique et enthousiaste
- éviter de se faire répéter les questions et y répondre avec exactitude et précision.
- Ne pas s’aventurer dans de longs discours ni les formules ampoulés et pleines de fioritures signes d’une tendance à compliquer les choses
- Prendre le temps de bien écouter les questions de réfléchir avec des réponses courtes, simples, claires, directes
- Surtout parler sincèrement et authentiquement et éviter le plus possible de se dénaturer.

Malheureusement, de nombreux candidats se voient refuser un emploi à cause d’un entretien raté. Ils n’ont pas su imposer leur personnalité et convaincre qu’ils peuvent assurer le poste pour lequel ils aspirent et ceci malgré un bon cv. Cette défaillance est souvent dû à un manque de confiance en soi, au stress, à la peur d’être rejeté.

De plus en plus, les cv se valent ; la différence doit donc se faire au niveau de l’entretien ce qui implique que le candidat doit essayer d’être le plus possible à l’aise devant son interlocuteur pour pouvoir lui inspirer confiance. Ce qui n’est pas évident à coup sûr mais demeure une nécessité pour convaincre le recruteur que vous êtes la personne qu’il recherche.