Elle a le vent en poupe par les temps qui courent. Elle ? C’est bien Ndeye Ndack Touré. Le mannequin et animatrice à la Tfm est une entreprenante convaincue. Raison pour laquelle, elle se lance dans l’événementiel culturel.

Présente depuis plus de 10 ans sur les plus prestigieux podiums de la mode, Ndèye Ndack Touré crée le festival de la mode et culture africaine (Fesmoca). Pour cette première édition, le Fesmoca s’est tenu à Dakar du 24 au 26 juillet dernier à la place du souvenir africain.

A cette occasion, le mannequin qui débute aussi sa carrière de styliste y présentera sa première collection. Intitulée "Pème", cette collection est un mélange joyeux de soie, voile et mousseline. « Tous les modèles de cette première collection a été conçu et réalisé dans la simplicité » explique Ndeye Ndack Touré. Entre imagination et créativité, la nouvelle styliste veut allier tradition et modernité.

Le festival de la mode et de la culture africaine a su offrir un panorama de la jeune génération de créateurs. Evènement riche en diversité, le Fesmoca s’inscrit dans une démarche de découverte, d’innovation car la mode africaine est en pleine mutation. Durant les trois jours qu’a duré le festival, beaucoup de collaborations ont été nouées entre stylistes débutants et ceux de l’autre génération plus expérimentée. En rassemblant des artistes issus de différents horizons, Ndeye Ndack Touré a ainsi réussi le pari du brassage culturel.