Ce n’est pas tout le monde qui accepte de "coller la petite". En tout cas, pas les nigériens.

En pleine tournée mondiale, FRANKO a foulé le sol de nombreuses capitales africaines (dont Dakar), pour chauffer et animer des soirées avec son concept "coller la petite". Il aurait enflammé les pistes de plusieurs boîtes de nuit contaminant les jeunes avec son mouvement de "sanga la petite".

Ce succès,ne reste pas seulement africain ! Et pour preuve, le jeune chanteur a enchainé aussi des apparitions sur des scènes en Europe. Il a notamment été reçu sur l’émission culte de Sébastien CAUET.

Mais, car il y a toujours un mais….

Il y a pourtant un pays, qui a refusé d’accueillir le "colleur de petite". C’est le Niger.
FRANKO qui était censé donner un concert le samedi dernier dans la capitale nigérienne, s’est vu simplement et purement refuser le Visa d’entrée sur le territoire nigérien par les autorités dudit pays.

Pour cause,le caractère dépravé du tube qui a fait un véritable carton en Afrique, aux Antilles et même en Europe.
D’après les autorités Nigériennes, la chanson aurait une connotation négative, car excessivement portée sur le sexe, ce qui contreviendrait aux mœurs de ce pays à majorité musulmane, et où on ne négocie pas avec les valeurs morales.

Rappelons aussi que dans son propre pays (le Cameroun), ce tube a été censuré dans le cadre de la lutte contre la dépravation des mœurs. Il a été même interdit de vente, de diffusion et de toute espèce de promotion.

Une déception pour les fans Nigériens ?

Les Fans nigériens, quand leur tour s’est présenté, n’ont pas pu avoir l’occasion de coller la petite avec DJ FRANKO. Une déception pour ces jeunes qui attendaient sûrement la venue de l’artiste avec impatience.