La timidité est un des complexes les plus partagés chez bon nombre de femmes et d’hommes.C’est véritable handicap social qui a souvent coûté cher à certains d’entre nous ; que ce soit en famille, en milieu professionnel, ou en amour ou sur la santé. Oui, elle peut conduire à un mal bien physique : l’hypertension C’est pour cette raison que AWA Webzine, s’est intéresse à ce sujet et a fait quelques investigations pour vous.

Notons le bien la timidité n’est pas que l’affaire des femmes. Elle est présente aussi bien chez les deux sexes. Très rares sont en fait ceux qui n’ont jamais vécu des épisodes de timidité. Une études réalisée aux Etats-Unis (Prévention, août 1997) a révélé 5 à7% de sujets déclarant ne jamais ressentir la timidité

Comment la timidité se manifeste t-elle.

Vous êtes incapable de placer un mot quand vous rencontrez des inconnus ou des gens qui vous impressionnent ? Il vous est impossible de demander l’heure ou votre chemin à un passant ? Votre cœur bat la chamade dès qu’on vous adresse la parole ? Vous êtes incapable de prendre la parole en public, même devant un groupe très restreint, y compris un groupe que vous connaissez fort bien et depuis longtemps ?

Tous ces signes vous placent dans le lot des 40 à 60% des gens souffrant de timidité chronique à un degré ou à un autre. Mais ça se soigne et nous verrons comment, plus loin. Cela est beaucoup plus facile qu’il n’y paraît.

Un véritable « handicap » social

Le Professeur Philip G. Zimbardode, Psychologue à l’Université Standford, a observé que les timides ont tendance à être trop conscients d’eux-mêmes et qu’ils ne prêtent pas suffisamment attention à ce que les autres leur racontent. De plus, leur esprit étant trop concentré sur ce qu’ils vont pouvoir dire, ils sont dominés par une grande anxiété. Ce qui, selon ce chercheur, les prédispose à souffrir d’hypertension artérielle.Selon le chercheur James Lynch, auteur de " The Language of the Heart ", en écoutant attentivement votre interlocuteur, votre pression sanguine baissera plus que si vous vous contentez de penser à ce que vous allez dire ensuite, comme c’est le cas de bien des timides.
Derrière ce phénomène physique qu’est la timidité, il y a un phénomène très physiologique : une hyperstimulation du système nerveux sympathique. Celle-ci dérègle le fonctionnement mental et votre clarté d’esprit s’en ressent aussitôt.

Avis de Psy

Ce qu’en disent la psychologie ou la psychiatrie

Dr Lelord, un psychiatre français, distingue 3 grandes catégories de timidité :

  1. l’anxiété de performance, c’est-à-dire le trac ;
  2. l’anxiété de contact, liée aux rencontres avec des gens ;
  3. l’anxiété qui naît dans les situations où il faut s’affirmer.
    Ces 3 types de timidité peuvent coexister ou exister isolément chez vous.

Comme d’habitude les psychologues, ramènent tout à l’enfance, à la famille ou aux parent.Ces fidèles disciples de Freud explique bien l’origine de la timidité par une des nombreuses raisons suivantes :

  • une éducation trop rigide qui vous inhibe encore contre votre gré ;
  • des parents d’un naturel timide et conservateur, un milieu familial où il était difficile, voire impossible d’exprimer sainement la colère ou l’amour ;
  • des parents ou des aînés (frères ou sœurs) trop moqueurs ;
  • des parents exigeants qui avaient de très hautes attentes ;
  • un complexe d’infériorité lié à de mauvaises expériences, un statut social marginal ou à un défaut physique réel ou imaginaire !.

Toutes ces causes peuvent se combiner et former un nœud psychique qu’il vous est difficile de démêler. Nous verrons plus loin comment y voir clair sans forcément passer par un spécialiste.

Très prochainement sur AWA Webzine, Nous reviendrons sur :

  • Comment vaincre sa timidité en 30 jours

[En attendant participez au débat en lissant vos commentaires et donnez vos témoignages ou avis sur le sujet, et posez vos questions]