Grossesse est le plus souvent synonymes de petites maladies, troubles, changements physiologiques etc. Parmi eux les nausées et vomissements sont les plus marquantes et les plus fréquentes. Malheureusement, il n’existe aucune solution radicale contre eux. Cependant, un régime alimentaire spécifique et des habitudes à adopter peuvent aider à les amoindrir.

Apparition des nausées et vomissements

Apparaissant généralement autour de la sixième semaine les nausées et vomissements sont sources de désagrément et nuisent aux activités habituelles des femmes qui en sont atteintes. Leur présence beaucoup plus fréquente le matin peut aussi bien se faire sentir tout le long de la journée. Cependant, ils peuvent cesser à partir de la douzième semaine pour la majorité des femmes mais pour d’autres, ils peuvent se prolonger jusqu’à une certaine période ou même durer jusqu’à la fin de la grossesse.

Les effets des nausées et des vomissements

Dans la plupart des cas, les nausées et vomissements du début de la grossesse ne sont dangereux ni pour la mère ni pour l’enfant. En effet, pour certaines, les nausée et vomissements connaissent une baisse à un certain moment de la journée ; la faim peut ainsi se manifester à nouveau et la nourriture digérée. Cependant, les vomissements excessifs appelés " hyperemesis gravidarum ", empêchent souvent la femme de manger quoi que ce soit. Dans ces cas là , il est possible que l’enfant n’obtienne pas tous les nutriments et fluides nécessaires à son développement et à sa bonne croissance. Sans traitement, les cas graves de NVG peuvent mener à la déshydratation.

habitudes alimentaires

  • Eviter de vous recoucher tout de suite après avoir mangé.
  • Mangez fréquemment de petits repas ou des collations, de façon à ce que votre estomac ne se trouve jamais vide (par exemple, toutes les deux heures).
  • Ne sautez pas de repas dans la mesure du possible
  • N’hésitez pas à manger ce qui vous plaît et au moment où vous le souhaitez. Toutefois, il est préférable d’éviter de cuisiner ou de manger des mets épicés, gras ou frits.
  • Si les odeurs de cuisson vous dérangent, ouvrez les fenêtres pour aérer, le mieux étant de demander à quelqu’un de cuisiner pour vous.
  • Essayez de manger des aliments froids plutôt que chauds (il est possible que la senteur des aliments froids soit moins forte que celle des aliments chauds).
  • L’odeur du citron ou du gingembre peut parfois soulager la sensation d’avoir l’estomac à l’envers.
  • Manger des croustilles salées peut calmer suffisamment l’estomac pour permettre la consommation d’un repas
  • Buvez souvent de petites quantités de liquides pendant la journée pour éviter la déshydratation. évitez de boire avant ou au cours des repas (ça peut couper l’appétit) et immédiatement après un repas (ça peut vous retourner l’estomac)

Mode de vie

  • Prenez beaucoup de repos, puisque la nausée tend à s’aggraver avec la fatigue. Essayez de faire des siestes au cours de la journée. Habituellement, une femme enceinte nécessite plus de sommeil au cours des trois premiers mois de la grossesse.
  • Il est possible que vous ayez à prendre quelques jours de congé ou à faire en sorte de ne pas avoir à faire de tâches ménagères ni à vous occuper des enfants.
  • Assurez-vous de prendre l’air et évitez les endroits chauds (le fait d’avoir chaud peut aggraver la nausée).
  • Essayez le gingembre, substance qui, selon certains, calme l’estomac. Les posologies allant jusqu’à 250 mg, quatre fois par jour, semblent être sans danger.
  • Essayez de prendre vos vitamines prénatales (celles-ci doivent comporter une quantité moindre de fer, si ce dernier aggrave vos nausées) avec des aliments ou tout juste avant le coucher. Si les multi vitamines aggravent vos nausées, prenez de l’acide folique seul tous les jours.