Tout sur cette technologie révolutionnaire qu’est le Lumify : technologie, utilisation, prix, AWA Webzine vous dévoile la magie de l’échographie sur Smartphone.

Une révolution dans le monde de la portabilité en échographie

Novembre dernier, Philips a lancé aux États-Unis, un dispositif intelligent qu’on peut connecter à tout Smartphone pour réaliser une échographie.
Quand on sait que ce géant de l’électronique, leader mondial en matière de technologie de santé, s’est engagé en faveur d’un monde plus sain, on ne peut que saluer cette énième innovation.

En effet, Lumify ou l’échographe sur Androïd est un espoir pour les patients, particulièrement les femmes enceintes. Elles auront un accès facile et moins cher aux divers contrôles de routine d’échographie pendant la grossesse. Un impact direct se fera donc sentir en termes de réduction de la mortalité infantile et d’amélioration de la santé maternelle.

Un dispositif simple d’utilisation

Les utilisateurs devront s’abonner mensuellement auprès de Philips, à un prix de lancement qui est actuellement de 199$ (US dollars) soit environ 100 000 FCFA. Ce prix inclut : l’application, le capteur, l’accès en ligne au portail, la garantie et le service d’assistance de Philips.

Pour l’utiliser, il suffira juste de :
-  télécharger l’application sur Google Play
-  relier le capteur au téléphone à l’aide d’un câble USB
-  lancer l’application et démarrer l’échographie.

Une technologie adaptée à l’Afrique ou pas ?

Aujourd’hui sur le continent, presque tout le monde possède un Smartphone, en ville en tout cas. Puisque Lumify est compatible avec Androïd, on pourrait dire que l’africain Lambda pourra s’en servir. Mais, le HIC se trouve plutôt au niveau du coût relativement cher. Un abonnement mensuel de 100 000Fcfa, ce n’est quand même pas rien hein ! En un an, ceci revient à 1 200 000 Fcfa pour les utilisateurs qui seront majoritairement des médecins ou autres professionnels de santé.

Entre cet investissement régulier et celui d’avoir un équipement définitif, à chacun de faire son choix. Ce qui est sûr, Lumify présente un avantage ergonomique, mobile et d’accessibilité qu’un échographe ordinaire ne donne.
Mais au finish, quelque soit le choix du professionnel, c’est le patient qui supporte le coût final. Or, quand on connaît la précarité et la conjoncture économique que traverse la plupart des populations africaines, on se demande bien si l’Afrique peut se payer le Luxe du LUMIFY.