D’entrée, votre style de coiffure est révélateur de votre personnalité. Pour savoir quel style adopter, AWA Webzine vous propose cet article pour vous situer dans les catégories suivantes

Les Nappy, ces "hirondelles" à la beauté naturelle

La nouvelle tendance des femmes africaines qui revendiquent une crinière noire, sauvagement crépue, c’est la mode NAPPY. Quand on observe bien, nos Miss Nappy qu’on rencontre dans la rue, ou un peu partout, ce sont d’anciennes accros au défrisage. Leur début de rébellion commence avec leur prise soudaine de conscience de leur identité noire. Elles réalisent que cette identité devrait être valorisée autrement qu’avec ces cheveux lisses et assouplis avec des produits chimiques hautement nocifs pour le cuir chevelu.

Voulez- vous adopter le "Nappynisme" ? En tout cas, on dirait que ce style sied bien aux femmes rebelles, qui veulent affirmer leur identité afro, communiquer un message au reste du monde via leur crinière. Cependant, être Nappy, c’est avoir un look un peu "sauvage", trop au naturel, pas assez "Grande dame chic".
Solange Knowles, Alicia Keys, Oprah Winfrey, Tyra Banks sont des célébrités nappy.

Voulez-vous y mettre ? De la coiffure afro, en passant par les dreadlocks, les tresses africaines au fil, les torsades… il y a matière à voir. Faîtes votre choix seulement.

Les Non Nappy, ces "coccinelles" à la beauté artificielle

Dans cette catégorie ce sont toutes celles qui ne sont pas Nappy, autrement dit celles qui ont échangé leurs cheveux naturels contre les cheveux défrisés.
C’est aussi la vague de toutes celles qui s’affublent de perruques sur la tête, des greffages artificiels ou non. Oui, vous me direz que vos greffages sont naturels, des brésiliennes ???? Et moi je vous réponds : Mesdames ce ne sont même pas vos cheveux !

C’est le clan des femmes qui restent africaines oui, mais qui envient tout à ces blondes, ces rousses, ces brunes… Complexées ??? Je dirai oui !
Bon et puis, il y a artificiel et artificiel hein ; certaines sont moins artificielles que d’autres. Celles là par exemple sont en transition vers le nappynisme. Elles se défrisent juste de temps en temps pour lisser leurs cheveux, mais n’abusent pas de mèches et greffages.

Mais les autres là, les accros aux "CHEVEUX D’AUTRUI" là, elles n’ont plus rien de naturel dans leur crinière.
Ces demoiselles sont belles, chics, élégantes, pimpantes même, mais elles sacrifient ce qu’il y a de plus beau comme symbole de la beauté noire, NOTRE TIGNASSE.

Alors, quel style pour vous Mesdames ? Hirondelle ou coccinelle ???