Le froid et ses désagréments. On n’a pas fini d’en parler. Avec cette baisse de température où le thermomètre peut parfois afficher moins de 18° il fait bon se couvrir. S’enduire d’une bonne crème hydratante ne serait pas, non plus de trop. Surtout pour éviter la peau craquelée, les lèvres gercées et - moins visibles certes, mais fort incommodant - les pieds craquelés ou fissurés.

Peau écaillée, lèvres gercées et pieds craquelés. Ces signes vous rappellent sévèrement un temps bien particulier que nous vivons sous nos tropiques. Brrrrr !!!! Le Général froid s’est installé avec sa cohorte de "dégâts collatéraux" déstabilisant nos métabolismes d’Africains habitués aux fortes températures.

L’Homme, qui est relativement bien armé pour lutter contre la chaleur, résiste mal au froid s’il ne s’en protège pas (vêtements, maisons réchauffées, etc.). "Thermostat" pour maintenir 37°C La partie interne du corps doit rester à la température de 37°C et il existe chez la personne un "thermostat" qui permet de maintenir cette température. Par temps de froid, l’organisme a une augmentation de perte de chaleur qui se fait par l’intermédiaire de la peau.

Pour se défendre et diminuer cette perte, l’organisme provoque une contraction des vaisseaux cutanés irriguant la peau au niveau des extrémités (jambes, pieds, avant-bras, mains) destinée à conserver la chaleur en dérivant le sang chaud de la peau vers le centre du corps. Cette contraction peut être responsable des gelures, des peaux écaillées ou encore des pieds fissurés. Autant de "morsures" du froid qui peuvent faire extrêmement souffrir en période de grande fraîcheur.

Contrairement à la gent féminine d’ordinaire très encline à se pomponner, les hommes, souvent par paresse, voire par négligence, en "oublient" de prendre soin de leur peau. Et la, bonjour les dégâts et les dermes irrités et exposés aux affres du froid. "Moi, Issa, mettre de la crème" "Moi, mettre de la crème avant de sortir le matin de chez moi !", s’exclame Issa, agent de maintenance dans une société de la place. "Je n’y songe même pas. C’est le cadet de mes soucis. Et puis, moi je trouve que c’est un truc de femmes. Il faut vraiment avoir du temps pour s’occuper de ces détails !". Renchérit-il, bien emmitouflé dans un pull bleu marine, un bonnet de laine assorti bien vissé sur un casque de cheveux frisés.

Même rengaine du côté de son acolyte, vigile dans la même boîte. "Les laits pour le corps, je ne supporte même pas. Cela me file des irritations", lance celui qui se dit "allergique à tout ce qui est produit cosmétique".Ancienne victime du "didim", Karim nous conte sa mésaventure. "J’avais l’habitude de ne pas mettre de crème. Une année, je m’en suis tiré avec une peau complètement gercée et je peux vous assurer que cela fait atrocement mal. Mais, grâce aux conseils d’un dermatologue, j’ai pu retrouver une peau normale et hydratée".

Talons fendillés et lèvres en galère de lipo à côté des peaux écaillées ou fendillées, le froid attaque aussi d’autres parties du corps. Gare à ceux qui portent des chaussures décolletées par l’arrière, le froid s’incruste dans les moindres recoins et établit ses quartiers. Le pied, organe très sensible, est ainsi le plus exposé et risque, s’il n’est pas bien protégé, de souffrir le plus du froid. Et puis des talons fendillés, c’est carrément moche. "J’avais l’habitude de marcher pieds nus chez moi, sur le carrelage, même en période de froid. Résultat : j’ai eu les talons fendillés et craquelés. Et je peux vous assurer que cela fait extrêmement mal", témoigne Katy. Désespérée de ne pouvoir mettre des chaussures décolletées, de honte d’exposer ses talons fendillés, elle a sollicité les services d’un dermatologue qui lui a recommandé une bonne crème pour hydrater ses pieds et du beurre de karité à enduire sur les talons tous les matins après le bain et le soir au coucher.

Les lèvres en galère de lipo ne sont pas aussi épargnées. Et pour ces bouts de chair qui recouvrent la bouche, les baumes pour les lèvres constituent La parade des produits hypo allergéniques Pour lutter contre de tels désagréments, Hélène Sané, officiant à la pharmacie Guigon, recommande la gamme "Neutrogéna" pour combattre efficacement les callosités des pieds. Pour ceux qui ne supportent pas du tout les crèmes et autres laits de corps, ou qui y sont carrément allergiques, la pharmacienne conseille les produits hypo allergéniques et sans alcool. De la glycérine et de l’huile d’amande douce, mélangées au lait de corps, constituent un excellent remède pour les peaux craquelées. Néanmoins, elles peuvent être utilisées à l’état pur ou mélangées avec un peu d’eau pour les hommes. Comme quoi, si certains se négligent, d’autres par contre aiment bien bichonner leur corps. Le "didim" serait-il passé par là ? Allez savoir !

La crème détermine le standing social .

Au cœur de la capitale, le marché Sandaga grouille de sa foule cosmopolite et bigarrée. Les voitures se disputent la minuscule chaussée avec les piétons. Il faut vraiment faire preuve d’astuces et d’ingéniosité pour se frayer un chemin et slalomer entre les cars. A l’angle du Rond-Point du plus grand "market" de Dakar se trouve un magasin de cosmétiques réputé pour sa palette de produits cosmétiques. Ici, le client, ou plutôt les clientes, a (ont) l’embarras du choix. Tout dépend du poids de sa bourse. La clientèle rencontrée sur place se livrait à de vifs et animés marchandages. Qui s’enquérant des prix d’un postiche, qui demandant les conseils du vendeur pour se procurer le bon produit pour entretenir son teint. Caftan jaune sur un pantalon en "ganila" vert, le maître des lieux nous ouvre les portes de son bureau.

Très à l’aise, il nous explique que la majeure partie de ces produits proviennent du Nigéria, du Ghana, de la Côte d’Ivoire, d’Europe et des états-Unis. Prenant exemple sur sa propre personne, il confie ne pas être un adepte des produits cosmétiques. Continuant dans ses éclairages, il argue que ses prix varient entre 200 Fcfa et 5000 Fcfa. "Mes prix sont à la portée de toutes les bourses et chacun y trouve son compte. Il y a aussi des clients qui utilisent des produits haut de gamme qui peuvent coûter plus". Composée surtout de femmes, la clientèle - qui vient s’approvisionner en produits hydratants, pour lutter contre les affres du froid - est plus affluente en période de froid. Même si, soul