La culture africaine est l’une des plus denses qui soit. Ceci tient du fait qu’il y a énormément d’ethnies différentes, de peuples différents, de langues diverses, de coutumes et traditions qui varient.
Cependant, dans toute l’Afrique, il y a comme un dénominateur commun à certaines habitudes, pratique des femmes : il s’agit des valeurs.

Suivant les peuples que vous croiserez en Afrique, ces valeurs présentent quelques nuances. Mais généralement, elles sont identiques, que ce soit une africaine de l’Ouest, de l’Est, du Sud, ou même du Nord.
Voulez-vous connaître ces points clés sur lesquels les femmes africaines se ressemblent ?

1) Le Mariage

Le mariage est une valeur en Afrique. On inculque aux filles qu’à un certain âge, il faut se marier. Si une africaine adulte demeure toujours célibataire, elle subit railleries et mépris dans sa famille et même dans la société.
Ceci signifie que le mariage est une étape obligatoire, normale et quand une fille y échappe, ben c’est elle qui devient anormale.

2) Le Divorce

En Afrique, on apprend aux jeunes mariées à se montrer soumises et patientes envers leur maris. On leur répète que même quand ça ne va pas, il faut supporter, se sacrifier surtout si elles sont mères.
Bon nombre d’africaines restent mariées parce qu’une femme qui divorce est généralement mal vue et se remet difficilement en couple.

3) L’adultère

En Afrique, une femme qui trompe son mari, c’est un sacrilège. Le contraire est accepté et ne gêne pas. La fille africaine depuis le bas-âge est conditionnée de manière à accepter et supporter une éventuelle infidélité de son homme, pendant qu’elle n’y a pas droit. Une sanction morale pèse sur les femmes adultères, et dans certaines coutumes, la sanction peut même être physique (lapidation, mutilation).
Ces points suscités ne sont que quelques valeurs parmi tant d’autres généralement partagées par toutes les femmes africaines. Cependant, il faut souligner qu’elles tendent à disparaître de nous jours avec la modernisation et l’émancipation des femmes.