Passé un certain âge, la peau devient moins ferme, perd de son éclat et de son élasticité. Pour savoir quels soins adopter et àpartir de quel âge, suivez les conseils du Dr Rousseau, dermatologue.

A partir de quel âge la peau commence-t-elle à vieillir ?

Il faut distinguer le vieillissement naturel de la peau, appelé sénescence, du vieillissement provoqué par des facteurs externes (tabac, soleil, alimentation) ou internes (maladie sous-jacente, ménopause). La sénescence de la peau est un phénomène naturel au même titre que le vieillissement de l’ensemble des organes et de l’organisme. On peut considérer que la sénescence débute très tôt dans la vie, à la sortie de l’enfance. Cependant, les premiers signes cutanés visibles du vieillissement apparaissent généralement plus tard. La précocité de leur apparition est conditionnée par l’exposition aux facteurs de vieillissement externes et internes que j’ai mentionnés. Ainsi, une personne régulièrement exposée au soleil peut commencer à exprimer des signes de vieillissement cutané dès l’adolescence.

Comment les premiers signes de l’âge se manifestent-ils ?

Là encore, on distingue la sénescence du vieillissement provoqué. La manifestation la plus frappante de la sénescence de la peau est sa perte d’élasticité. Le vieillissement est alors marqué par un retard de la peau à retourner à sa position initiale après son étirement. Ensuite, elle perd presque complètement son élasticité et apparaît alors un relâchement constant. Quant au vieillissement provoqué, il peut revêtir différents aspects. Le tabac, riche en substances nocives pour la peau, provoque un teint gris et terne et augmente la rétention de sébum, source d’acné. De plus, il tend à épaissir et remanier les couches profondes élastiques de la peau (élastose). Les expositions solaires aggravent quant à elles le vieillissement naturel, mais modifient également son aspect : la peau vieillie par le soleil est souvent plus épaisse par phénomène d’élastose comme on l’observe dans l’intoxication tabagique, présentant de volumineuses glandes sébacées et une augmentation de la taille des vaisseaux sanguins. àterme, aux stades ultimes du vieillissement photo-induit, la peau devient au contraire particulièrement fine.

"Il faudrait commencer les crèmes anti-âge dès la trentaine"

Qu’est-ce qu’un soin anti-âge et quand commencer à l’utiliser ?

Un soin anti-âge a trois fonctions principales :

- protéger des effets néfastes du soleil, par le biais de filtres solaires et d’antiradicalaires (vitamine E, vitamine C, carotène, oligo-éléments comme le zinc, le sélénium ou le silicium, polyphénols issus du thé vert, du pépin de raisin, etc.),

- exfolier, pour répondre à un principe simple : lorsqu’on exfolie la couche superficielle de la peau, on stimule sa régénérescence en profondeur. L’exfoliation de la peau est obtenue au moyen de diverses substances : acides de fruits, AHA ou alpha hydoxy-acides, acide glycolique, dérivés de la vitamine A (rétinol, rétinaldéhyde, etc.),

- et enfin tenter de combler les couches profondes de la peau en apportant de l’acide hyaluronique, des substances retenant l’eau.

Certaines crèmes anti-rides auront aussi pour but de compenser certains manques de la peau comme la carence hormonale de la ménopause au moyen de phyto-oestrogènes, ou la sécheresse, source d’aggravation et d’approfondissement des rides, au moyen d’actifs hydratants. Si l’on estime qu’il n’y a pas d’âge pour commencer à protéger sa peau du soleil, et que cette protection est la meilleure prévention du vieillissement cutané, il paraît opportun de commencer à appliquer une crème anti-âccueilge dès la trentaine.