Message de détresse.

Mon voisin est très malade. Après avoir essayé jeûnes et prières, il décide d’aller voir un féticheur pour trouver une solution à son mal. Le féticheur lui dit :
- Dès que tu arrives à la maison, la première personne qui vient te rendre visite : dis-lui "tcha" et elle prendra ton mal.

Un mois plus tard, aucun visiteur ne vient le voir. Un matin, le féticheur vient prendre les nouvelles de mon voisin.
Dès qu’il rentre dans la maison, mon voisin crie "tcha".
Le féticheur répond "retcha".
Mon voisin réplique "reretcha".
Le féticheur répond encore : Rereretcha...

Au moment où je vous écris, ça continue là-bas.

Que faire ? Aidez nous.